« Papa » est mort

Michel Daerden, ancien ministre socialiste belge, mort ce dimanche à Fréjus (Var)

Ce dimanche, j’ai appris la mort de Michel Daerden à l’âge de 62 ans.

En vacances à Fréjus (Var), l’ancien ministre socialiste belge (notamment des Transports puis des Pensions au niveau fédéral, puis du Budget au sein de la région wallonne) était hospitalisé depuis le 26 juillet des suites d’une crise cardiaque et d’un accident vasculaire cérébral. Plongé dans un coma artificiel, il a succombé des suites d’une infection pulmonaire.

Son nom ne vous dira peut-être rien mais Michel Daerden était connu pour son côté décalé, atypique et assez populo. Grand amateur de bière (c’est le moins qu’on puisse dire !), l’homme était surtout apprécié et aimé des Liégeois et tout particulièrement d’Ans, la ville le fut le maire durant des années. Celui qui se surnommait « Papa » n’avait pas que des adeptes (notamment en Flandre) mais qui donnait à la vie politique belge, une coloration particulière, pétillante même, tant les interventions de l’homme politique étaient attendues moins pour leur contenu que pour la forme, comme j’ai pu m’en rendre compte par moi-même en 2008-2009 lorsque je vivais dans le plat pays.

C’est un homme hors du commun qui nous a quittés et qui a quitté la vie politique belge à jamais. Le Gainsbourg de la politique (comme on avait l’habitude de dire dans le plat pays) a tiré sa révérence et j’en profite pour adresser toutes mes condoléances à sa famille, à ses proches ainsi qu’à l’ensemble du Parti socialiste belge francophone.

PS : en guise de conclusion, un extrait vidéo du journal de RTL-TVi (l’équivalent de TF1 en Belgique francophone), consacré à la personnalité de Michel Daerden.