Le premier jour

Après des mois et des mois de recherches, je dois bien vous avouer que je n’y croyais plus et je m’attendais au pire, à savoir perdre mon année. Certes, j’avais une solution de rechange mais bon, sans plus !

Aussi, lorsque j’ai eu la réponse de celle qui allait devenir ma tutrice de stage, le 5 juin dernier, j’ai eu un grand ouf de soulagement. Enfin, j’allais pouvoir être stagiaire et enfin j’allais pouvoir goûter aux joies du monde de travail (c’est-à-dire, en lien direct avec mes études et ma formation)

Quelques jours après, me voici au Parlement européen, en costume et portant des chaussures qui me font horriblement mal. Un passage devant les portiques de sécurité, le temps de me présenter et dire que j’ai rendez-vous avec Annie, ma tutrice. Cette dernière arrive et m’accueille.

Cinq étages plus tard, je débarque au sein de l’unité dans laquelle j’effectuerai mon stage, « Citizens’ Europe » (L’Europe des citoyens). Rencontre avec toute l’équipe, trois administratices (une Française, ma tutrice, une Italienne et une Finlandaise) et trois assistantes (une Belge, une Française et une Allemande) et le chef d’unité, un Britannique. On me met tout de suite dans l’ambiance et je découvre les bureaux du groupe PSE qui sont répartis sur trois étages.

Après, il est temps que je remplisse les formalités administratives au bureau d’Esperanza (dite « Espé ») en charge des stagiaires : signature des conventions de stage (celle de l’IEP et celle du groupe PSE), signature des justificatifs de présence pour débloquer ma bourse Expo’RA…  j’avoue que je suis particulièrement excité car après tant de galère, je peux enfin dire : « Je suis stagiaire !!! (et pas n’importe où en plus !!!) » Puis un détour dans mon futur bureau au sixième étage, dans le local réservé aux stagiaires. J’y dépose mes affaires et prend possession de mon ordi avec un accès sécurisé et personnel ainsi qu’une adresse électronique perso.

Quelques heures plus tard, je me rends au service des accréditations pour obtenir mon badge qu’on me fait rapidement. Voilà ! Il est fait et je peux tranquillement circuler dans les couloirs du Parlement européen.

Le stage vient de commencer, il va durer jusqu’au 11 septembre !

A suivre : la cantine

Inside the Parliament

C’est avec quelques heures de retard que j’ouvre ce carnet d’été pour l’année 2009.

En effet, je profite de la trêve estivale au Parlement européen pour me reposer – après un semestre très éprouvant – et faire des choses simples pour une fois. Qui plus est, il faut que je prenne des forces avant d’attaquer la rédaction de mon rapport de stage, seule période possible pour moi, mon stage se terminant début septembre soit (très) peu de temps avant la rentrée à Sciences Po Grenoble

Toutefois, je compte bien vous faire part de mon expérience et de mes anecdotes au sein du Parlement européen et notamment au sein du groupe S&D (Socialiste et démocrate) tant que l’ambiance est sympa, agréable et que ce que je fais me plaît.

C’est également pour moi, de vous faire montrer le parlement européen de Bruxelles vu de l’intérieur, une véritable ville dans la ville comme vous ne l’avez jamais vu (ou presque !)

Alors, encore un peu de patience et promis je viens poster un article !

Gilles